Titre

Audit

 Qu'est ce que l'audit légal  ? 

La mission du commissaire aux comptes vise à la certification des comptes annuels et à la formulation d'une opinion objective sur la régularité, la sincérité des comptes et l'image fidèle qu'ils donnent de la situation de l'entité.

Elle est un gage de confiance vis-à-vis des tiers (partenaires financiers, clients, fournisseurs...) et de transparence vis-à-vis des associés.

Nos missions d'audit légal :


 Qu'est-ce que l'audit contractuel ? 

Dans le cadre d'une approche méthodologique rigoureuse comparable à celle du commissariat aux comptes, l'objectif des missions d'audit contractuel est d'émettre une opinion sur l'information financière d'une entreprise dans une optique qui n'est pas la certification des comptes mais la présentation à des tiers pour, par exemple, optimiser la performance de votre organisation et de sécuriser votre croissance.

Le commissaire aux comptes d'une entité peut être amené à réaliser, à la demande de cette dernière, des travaux en vue de délivrer des rapports pour répondre à des besoins spécifiques.

L'audit contractuel n'est pas imposé par la loi mais permet de valider des informations comptables et/ou financières. L'intervention a lieu dans un cadre contractuel, et est défini entre le Commisssaire aux Comptes et son client dans une lettre de mission.
La mission d'audit contractuel peut aussi être proposée par un Commissaire aux Comptes à un client pour lequel il intervient dans le cadre d'un audit légal. La mission de commissariat dans le cadre de l'audit légal est alors distincte de celle dans le cadre de l'audit contractuel.

Le Commissaire aux Comptes, bien qu'il ne soit plus dans le cadre de l'audit légal, est tenu au respect des normes de travail de la profession et de son Code de Déontologie.

Nos missions d'audit contractuel :

 

 Quand la nomination d'un commissaire aux comptes est-elle obligatoire ? 

FORME JURIDIQUE DE L'ENTITÉNOMINATION OBLIGATOIRE D'UN COMMISSAIRE AUX COMPTES
Société Anonyme (SA)
Société Européenne (SE)
Dès leur constitution
SARL
Société en Nom Collectif (SNC)
Société en Commandite Simple (SCS)
Quand l'entité dépasse, à la clôture de l'exercice, deux des trois seuils suivants :
• Chiffre d'Affaires HT > 3 100 000 €
• Total du bilan > 1 550 000 €
• Nombre de salarié > 50
 
SAS
Société en Commandite par Actions (SCA)
Quand l'entité dépasse, à la clôture de l'exercice, deux des trois seuils suivants :
• Chiffre d'Affaires HT > 2 000 000 €
• Total du bilan > 1 000 000 €
• Nombre de salariés > 20

Associations
Fondations
 

• Reconnues d'utilité publique
• Émettant des obligations
• Accordant des prêts pour la création ou le développement d'entité
• Recevant des dons ouvrant droit à une déduction fiscale
• Recevant des subventions publiques > 153 000 € annuels